Mon voisin, Tony Victoire, est professeur de chant et de guitare.

lundi 6 avril 2015
par  0561931V-6EME

Mon voisin est quelqu’un qui a toujours le sourire aux lèvres, qui est plein d’humour et toujours son mot à dire !

Comment vous est venue l’envie de jouer d’un instrument ?

En regardant mon père jouer. Depuis toujours, je le regardais et j’ étais comme absorbé dans la musique. J’ai beaucoup appris en le regardant. Mais la guitare de mon papa, personne n’ avait le droit d’y toucher. Et puis un jour, je l’ ai prise et je me suis mis à gratter les cordes. Mon père était furieux, mais il s’est vite rendu compte que j’étais doué, que je savais déjà jouer alors qu’il ne m’avait rien appris. Il était impressionné. Donc j’étais le seul avec mon père à avoir le droit de jouer de la guitare !

Quel est votre métier ?

Je vis aujourd’hui de la musique. Je donne des cours de guitare et de chants en même temps. J’ai commencé à chanter vers huit ans. A 16 ans j’ai donné des cours à quelques copains. Et à 19 ans j’ai réellement commencé à vivre de ça grâce à des cabarets, resto, piano-bar... A ce moment-là j’étais en région parisienne puis je suis revenu en Bretagne pour donner des cours.

Quelle est la particularité qui vous différencie des autres professeurs ?l

Je pense que c’est l’humour mais je ne peux pas trop me différencier des autres professeurs parce que je n’ai jamais pris de cours donc je ne sais pas comment ça se passe vraiment. En fait, je me mets à la place de l’élève et grâce à ça je le fais jouer et chanter en même temps. Au lieu de prendre des cours de chant ici et des cours de guitare là bas, tu as les deux à la fois.

Faites-vous des concerts ?

J’en ai fait mais maintenant j’organise des concerts pour mes élèves une à deux fois par an. Je suis accompagné de mon groupe. Nous faisons beaucoup de variété française, anglaise.

Que ressentez-vous quand vous jouez d’un instrument et que transmettez-vous ?

C’est difficile à dire, en fait je transmets mon bonheur aux gens et quand je les vois reprendre en cœur le refrain, le sourire sur les lèvres, parfois les larmes dans les yeux, ça me fait plaisir ! Je prends du plaisir à en donner, c’est donnant-donnant.

Avez-vous transmis votre passion à vos enfants ?

Je suis très content car j’ai transmis à ma fille ma passion pour la chanson. Je suis très fier d’elle, mais je continue à la faire travailler pour qu’elle s’améliore encore. Elle a déjà pas mal de succès à son niveau et fait quelques projets.

Ivann A., 6 ème F, collège de Plescop.


Annonces

Notices du CLEMI

PDF - 969 ko
Notice élèves
PDF - 597.7 ko
Notice enseignants

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 avril 2015

Publication

938 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
209 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
19 hier
45729 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté